mercredi 21 septembre 2022

Un vrai bamby croque une herbe vraiment verte

chevreuil roe deer
Le soleil allait bientôt se coucher et j’ai jeté un regard distrait par la fenêtre.

Belle apparition que cette jolie chevrette, femelle du chevreuil (Capreolus capreolus), reconnaissable à cet âge par son absence de bois sur la tête, contrairement au mâle de l’espèce.

Elle était venue brouter l’herbe du jardin.

Les eaux claires du ruisseau, bordé d’arbres, qui le traverse, ont apporté tout l’été assez de fraîcheur pour protéger la prairie de la sécheresse.

La belle ne s’y est pas trompée et s’est régalée un long moment sous mes yeux émerveillés en levant régulièrement son petit museau noir pour guetter un éventuel danger et déguerpir si nécessaire sans finir son repas.

Puis elle a tranquillement traversé le ruisseau et s’est évanouie dans le bois.

Sans bouger derrière les fenêtres, j’ai longuement dégusté ce beau spectacle en pensant au petit Bamby de mon enfance, apprivoisé par ma Mémé Rose.

Tous les enfants connaissent l’histoire de Bamby qui, avant d’être un petit cerf dans le dessin animé de Disney était en fait un chevreuil dans le livre original paru en 1923 dont il s’est inspiré, livre qui avait d’ailleurs été interdit par les Nazis en 1936…

Si elle veut brouter encore au crépuscule l’herbe croquante du jardin sous les fenêtres de la maison et illuminer mes soirées, elle peut revenir, quand elle veut !

chevreuil roe deer


jeudi 21 juillet 2022

Grâce à un peu d'oseille

cuivré fuligineux (Lycaena tityrus)

Nous avons beaucoup de Rumex, ou oseilles sauvages, en particulier du Rumex acetosella qui est une plante hôte du magnifique cuivré fuligineux (Lycaena tityrus) posé ici sur une marjolaine.

samedi 25 juin 2022

Ni sorcière, ni parisienne

circee de paris circaea lutetiana

 Circaea lutetiana (la Circée de Paris) ou Herbe aux sorcières,

Son nom de genre, Circaea, vient de la magicienne de la mythologie grecque Circé qui fit boire un breuvage aux compagnons d’Ulysse, et son nom d’espèce, lutetiana, est dérivé de Lutèce, le nom latin de Paris.

Malgré son appellation commune, cette plante n'est pas particulièrement toxique, bien qu’elle contienne une grande quantité de tanin. Quant à la référence à la Ville lumière, Linné l’aurait donné en référence à l’école de botanique de Paris qui aurait collaboré à sa bonne classification.

Les feuilles sont opposées, décussées, en cœur à la base. La fleur a deux pétales cannelés, deux étamines et un pistil à stigmate bilobé. Elles sont principalement pollinisées par des syrphes. Le fruit est une toute petite capsule velue qui s’accroche aux poils des chiens. Elles peuvent aussi se multiplier par voie végétative grâce à leur rhyzome et constituer de larges tapis en sous-bois composé d’un seul clône.

circee de paris circaea lutetiana
Il y en a beaucoup chez nous dans les bois et les milieux ombragés, riches en azote et en matières organiques.

On la trouve en Europe, jusqu'au centre de la Suède, en Asie boréale et occidentale jusqu'à l'Himalaya, en Afrique et Amérique septentrionale.

Ses grains de pollen ont trois excroissances portant les pores qui serviront au passage du tube pollinique quand le pollen germera pour féconder l’ovule dans le pistil.

pollen circee de paris circaea lutetiana

Grains de pollen de Circée de Paris sur le stigmate du pistil (x 400)

samedi 18 juin 2022

Passionnante, du début à la fin

Des balles de tennis ? Non des grains de pollen de passiflore de l’espèce Passiflora caerulea ou passiflore bleue.

Passiflora caerulea

Pollen de passiflore (x 400)

Cette fleur a une structure botanique extraordinaire qui lui permet d’attirer efficacement les insectes pollinisateurs, et qui, du fait de l’imagination fertile des hommes, lui a donné son nom et toute une symbolique.

Passiflora caerulea


Originaire d’amérique, son nom vient du latin passio, passion, et flos, fleur.  les formes anatomiques particulières de la plante ont longtemps évoquées la Passion du Christ et se retrouvent dans son nom commun dans de nombreuses langues: les 10 pétales et sépales pour les 10 apotres fidèles (à l'exclusion de Pierre et Judas), les 5 étamines pour les 5 stigmates du Christ, les 3 styles (et stigmates botaniques) du pistil rappellent les 3 clous de la Croix,  les 72 filaments, entourant la partie centrale, suggèrent les 72 épines de la couronne, la coupe centrale de la fleur représenterait le Saint Graal, la trentaine de taches rondes à l'intérieur de la fleur les 30 pièces d'argent que Judas reçut pour prix de sa trahison, les feuilles pointues pour la lance ayant percé le flanc du Christ, les vrilles de la plante rappellent le fouet…

En dehors des pays à références chrétiennes dont les noms communs font tous référence à La Passion, ces plantes sont aussi appelées "clock-flower” (fleur-horloge) en Israel, au Japon… car elle rappelle le cadran d'une horloge.

Il existe de nombreuses espèces de passiflores dont la Passiflora edulis, qui produit les fruits de la passion, comestibles.

Les fleurs de mon jardin qui apparaissent régulièrement ont déjà développé des fruits qui deviendront orange à maturité et qui font le bonheur des punaises.

Passiflora caerulea

La boucle est bouclée.

Découvrez d’autres plantes de la vallée du Sant.

More plants of the Sant valley

mardi 14 juin 2022

Un beau petit diable

papillon Robert le diable


Comme pour le papillon Aurore, cela fait longtemps que je le pistais celui-là aussi! J’avais déjà pris des photos d’un d’entre-eux, mais toujours de trop loin.

Hier, quelle plaisir de tomber sur un spécimen pas farouche du tout, poursuivi par un papillon très territorial d’une autre espèce qui lui faisait la chasse. Il a même fini par se poser sur moi, particulièrement intéressé par la sueur qui perlait sur mon bras. Au prix de quelques contorsions j’ai donc pu le photographier et l’observer à loisir.

papillon Robert le diable


C’est un Robert-le-diable (Polygonia c-album) facilement reconnaissable avec ses ailes très découpées (d'où son nom de genre Polygonia). Peut-être un mâle car ils sont généralement plus petits que les femelles et ce spécimen est de taille modeste.

Replié, le papillon ressemble à une feuille morte. Les ailes postérieures présentent au revers une tache blanche caractéristique en forme de la lettre C blanche repris dans son nom d’espèce (c-album).

papillon Robert le diable

 Il porte également le nom de "Gamma". Le site insecte.net nous apprend pourquoi : le "C" latin dérive en effet de la 3e lettre de l'alphabet grec, donc de "gamma". Quant à son prénom et surnom intrigants ils auraient l’origine suivante : pour certains historiens, Robert-le-Diable est le surnom donné au normand Robert de Montgommery proche de Guillaume le conquérant et à la vie très agitée, là où d'autres l'attribuent à Robert le Magnifique, père de Guillaume. De plus, le profil des ailes postérieures de ce papillon, quand il a les ailes repliées, lui donne des allures de diable moyenâgeux.

Cette espèce est bivoltine au dimorphisme saisonnier marqué : la première génération (forme hutchinsoni, visible en mai-juin) a le dessus fauve orangé et le dessous brun-doré, tandis que la seconde génération (forme c-album, visible à partir de juillet, en automne et au printemps après hivernation) a le dessus plus rougeâtre et le dessous brun sombre.

Il est courant ici car il y trouve toutes ses nombreuses plantes hôtes en particulier l’ortie dioïque, l’orme champêtre, le noisetier et les groseilliers sauvages.

papillon Robert le diable


Découvrez d’autres insectes et notamment les papillons de la vallée du Sant.

More insects among other butterflies of the Sant valley

mardi 7 juin 2022

Il suffit de se baisser

Cynoglossum creticum
 

C’est une plante qui ne paye pas de mine. Pourtant, comme souvent en botanique, en entomologie, ou dans d’autres sciences, il suffit de se baisser et de regarder attentivement. On découvre alors tout un monde délicat et merveilleux.

C’est la Cynoglosse de Crète (Cynoglossum creticum), originaire des régions Méditerranéennes mais qui remonte vers le nord progressivement d’où sa présence dans le Tarn.

Son nom de genre latin vient du grec kunos pour « chien » et glossum qui désigne la « langue », c’est-à-dire « langue de chien » qui est un autre de ses noms communs. Dans le même registre, on retrouve cette appelation dans de nombreuses langues. Par exemple, les anglais l’appellent Cretan Blue Hound’s Tongue et les arabes Isien il kelb (à faire de l’éthymologie, notons au passage que notre mot d’argot cleb, pour chien, vient de l’arabe algérien, kleb étant le pluriel de kelb).

Cynoglossum creticum

Découvrez d’autres plantes de la vallée du Sant.

More plants of the Sant valley

vendredi 3 juin 2022

Ramoneur, porte bonheur!


 

Au bord du sentier sur de petites ombellifères, qui sont leurs plantes hôtes, je rencontre des petits papillons entièrement noir avec la marge des ailes antérieurs blanche. Ce sont les bien-nommés Ramoneurs (Odezia altrata).

En France, cette espèce se trouve surtout dans le nord et le centre. Il est plus montagnard au sud, comme ici.

Peut-être me porteront-ils bonheur !

Pourquoi d’ailleurs dit-on que les ramoneurs portent bonheur ?

Ancestralement, avant que le ramonage ne devienne obligatoire en matière de sécurité, il y avait très souvent des suies qui prenaient feu dans les cheminées. D'où des feux de maison, causant parfois de graves incendies et de nombreuses victimes. Les ramoneurs permettent de les éviter.

Mais cette croyance ne se limite pas à la France.

Elle est même devenue une « institution » au Royaume Uni. Un ramoneur y aurait sauvé la vie d’un roi dont le cheval s’était emballé. En 1066, ce fût le cas du roi Guillaume (d’autres parlent d’un roi George, il y a 200 ans). Pour le remercier, le monarque l'invita aux noces de sa fille. Depuis, par superstition comme par tradition, les mariés invitent un ramoneur, le Lucky sweep, à leur mariage. La princesse Élisabeth et le duc d'Edimbourg se sont unis devant Dieu et la nation, en présence d'un ramoneur porte-bonheur. Il faut croire que cela est vrai, au moins pour ce qui est de la longévité du règne de la Reine Elizsabeth II dont on célèbre le Jubilé ce weekend.

En Allemagne, il faut effleurer la veste d'un ramoneur, puis se maquiller le visage d'un peu de suie: bonheur garanti!

Découvrez d’autres insectes et notamment les papillons de la vallée du Sant.

More insects among other butterflies of the Sant valley

jeudi 5 mai 2022

Les merveilles d'Alain #2: Faux coronavirus mais vrai pollen


 

Nous avons déjà commencé à décourvir les merveilles de mon oncle Alain. Parmi elles se trouvent des centaines de microphotographies qu’il avait faites montrant de nombreux organismes animaux et végétaux dont une multitude de grains de pollen. Je vais progressivement scanner ces photos pour pouvoir les partager.

Pour commencer voici un grain de pollen de Lavatera arborea renommée Malva arborea, une malvacée arborescente du littoral méditerranéen de la même famille, mais aux fleurs plus grandes (d’où son nom de mauve royale), que la discrète mauve musquée que nous avons déjà rencontrée ici, en haut de la montagne.

samedi 2 avril 2022

Rouge danger #3: vrais et faux gendarmes

Gendarme sur une feuille de mauve

Le pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus nom qui vient du grec πυρρός qui signifie roux et κόρις pour  punaise, l’animal, communément appelé gendarme se trouve et se voit facilement car c'est la punaise d'Europe la plus courante qui également aime se dorer au soleil. 

Ce nom commun de Gendarme, mais aussi Soldat ou Suisse, vient de ses couleurs et de ses motifs qui rappellent les habits rouge et noir de ces personnes, il y a quelques siècles, avant que le bleu ne soit préféré pour les premiers et le kaki pour les seconds. Personnellement je l’appelerais bien l’Africain car il m’a toujours fait penser à un masque quand il se trouve la tête en bas comme sur la photo.

Au même titre que le reduve que nous avons déjà rencontré, c’est un  hémiptère hétéroptère. Comme pour les espèces « rouge danger » déjà décrites, il arbore une coloration aposématique qui découragerait certains prédateurs. Autre curiosité, la teinte et la forme des taches sont influencées par la température. De plus, comme les larves, il est fréquent que certains individus adultes aient des ailes de taille réduite, ils sont dits brachyptères, voire sans ailes du tout, soit, aptères. Ceux pourvus de longues ailes sont incapables de voler.

Pour différencier le Gendarme d’autres espèces très proches, il faut se fier à sa tête noire non tachetée, son bouclier cervical ou pronotum est carré, une tache noire carrée au centre et un bord rouge. Il a également ses deux gros ronds noirs surmontés chacun d'un petit triangle noir.

L'aspect de certaines punaises rouges et noires du genre Eurydema peut prêter à confusion (notamment la Punaise rouge du chou), mais une observation attentive de leur morphologie générale et des motifs permet aisément de les distinguer d'un gendarme. Les punaises de la famille des Lygaeidae (par exemple les genres LygaeusTropidothorax voire Melanocoryphus) ont aussi des motifs où dominent le rouge et le noir et peuvent être confondus avec le gendarme par les non-initiés.

Melanochoryphus

Punaise de la jusquiame (Corizus hyoscyami)

Ces insectes vivent souvent en grands groupes, surtout à l’état larvaire qui, comme les gendarmes adultes aiment se dorer au soleil :