mardi 29 décembre 2020

Panthère des prés

papillon panthère

En attendant le printemps 2021, voici un petit souvenir du printemps passé: un papillon se promène sur un parterre de myosotis devant la maison.

C’est le papillon Panthère (Pseudopanthera macularia), dénommé ainsi pour ses couleurs. Il aime les bois clairs, les endroits embroussaillés, les haies… On peut le trouver le jour de mars à juillet.

Sa chenille se nourrit de Lamiaceae (labiées) : Germandrées (dont Teucrium scorodonia), LamiumMenthaSalvia, plantes très répandues ici.

Nous avons déjà découvert certains secrets des myosotis, en voici un nouveau : ses grains de pollen sont très petits et magnifiques.

Découvrez d’autres insectes et notamment les papillons de la vallée du Sant.

papillon panthère


Waiting for spring 2021, here is a butterfly from last spring on forget-me-not. Pseudopanthera macularia, the speckled yellow,

The moth is common in woodland and flies in daylight, often in numbers.

The larva mainly feeds on woodsage, Teucrium scorodonia, very common here.

We already met forget-me-not and some of their secrets, here is a new one : their pollen are small and have amazing shape and colours.

 More insects among other butterflies of the Sant valley

mardi 24 novembre 2020

Ceci n'est pas une couleur d'automne

Le temps est doux et le ciel est bleu. Par contre, les champignons bleus sont rares dans la vallée sauf les pézizes turquoise déjà rencontrés.

Ceux-la sont en fait presque transparents, c’est le traitement de la photo (solarisation) qui leur a donné cette couleur psychédélique.


mardi 3 novembre 2020

Les dernieres feuilles tirent leur révérence

  

Derniers reflets d’émeraude dans les cascades du ruisseau, les feuilles des hêtres commencent à roussir et tomber.

Last emeralde beech leaves shade in the creek before they turn red and fall.

mercredi 21 octobre 2020

Monsieur muscle

oedemere

Elle était posée sur la porte et brillait au soleil. C’est une oedémère noble (Oedemera nobilis), un coléoptère dont les élytres sont de couleur vert métallique, souples et ne ouvrent pas tout l’abdomen.

C’est une femelle car les mâles des espèces d’œdémères possèdent des fémurs postérieurs enflés. Comme ci-dessous le mâle d’une autre espèce d’oedémère (Oedemera pthysica), On en ignore la raison car ce ne sont pas des insectes sauteurs. Par contre ils volent très bien.

oedemere

 

Ils vivent au bord des forêts et dans les prairies fleuries. Les adultes se nourrissent de fleurs et de pollen jouant ainsi un rôle actif dans la pollinisation des fleurs. Mais les larves sont xylophages.

Comme le crache-sang et le méloé, ces insectes produisent aussi des gouttelettes toxiques pour dissuader les prédateurs.

This bright green coleoptera is a female of Oedemera nobilis. The elytra are strongly narrowed towards the apexes, not hiding the membranous hind wings.

The male of Oedemera species, possesses the hind femora very swollen, like this Oedemera pthysica, whereas in female the femora are thin. However, these insects are not jumping, they fly.

Oedemera nobilis is abundant in spring on several flower species. It feeds on pollen and nectar. Larvae are eating wood or shrubs.

Like bloody beetle and meloe, they can exude droplets of poison as a defensive behaviour.

mardi 13 octobre 2020

Ombre chinoise automnale

paysage automne autumn landscape
Les couleurs rousses de l’automne commencent par les fougères aigles (Pteridium aquilinum) derrière ce petit chêne avant d’éclairer la magnifique hêtraie de la vallée.

Autumn is coming. Eagle ferns (Pteridium aquilinum) turn red first before giant beeches.

jeudi 8 octobre 2020

De mini à macro

champignon mushroom

La saison des champignons commence très fort dans la Montagne Noire montrant, comme chaque année une formidable biodiversité. Après avoir vu des mini nids qui font moins de 4 mm, voici un superbe bolet dont le diamètre du carpophore (partie extérieure d’un immense réseau sous terrain qui dissémine les spores du champignon) est 50 fois plus grand.

Les petits organismes du sol et de la litière forestière, ont déjà attaqué le pied mais n’ont pas encore pu tout finir.

Bonne occasion pour rappeler qu’il ne faut pas se fier aux limaces et autres animaux amateurs de champignons souvent dangereux ainsi qu'aux applications mobiles, au risque de s’intoxiquer. Et toujours appliquer le proverbe : « dans le doute, abstiens-toi ».

Découvrez d’autres champignons de la vallée du Sant.


champignon mushroom
 The mushroom’s season started showing the large biodiversity in the deep forests of the Black Mountain. After the tiny Crucibulum leave (4 mm), here is a Boletus, whose diameter is more than 50 times wider. Soil organisms had a taste already but could not finish it yet.

Just keep in mind that wild consumers together with mobile apps are not reliable sources to decide if a mushroom is edible or not. And always remember : In dubiis abstine !

More mushrooms of the Sant valley

vendredi 18 septembre 2020

Pêcheur royal

martin pecheur kingfisher

  

Ce fend-la-bise vole si vite au ras de l’eau qu’il y a un bon moment que je tentais de le prendre en photo. C’est un Martin pêcheur (Alcedo atthis), ici un mâle au bec entièrement noir, alors que la partie basse du bec est orangée chez la femelle.

C’est une vraie merveille de la nature qui a toujours été présent dans l'imaginaire.

Une légende rapporte que le martin-pêcheur, gris à l'origine, aurait acquis ses couleurs en quittant l'arche de Noé, son ventre ayant été rougi par le soleil couchant et son dos ayant pris la teinte bleu du ciel.

La mythologie gréco-romaine a inspiré son nom de genre et d’espèce. Le nom de genre dérive du grec ἀλκυών : Alcyoné (fille d'Éole, dieu du Vent) et Céyx (fils de l'Astre du matin) s'unirent mais déplurent aux dieux qui les changèrent en oiseaux. Le nom d’espèce vient de Atthis, une beauté de Lesbos, favorite de Sappho.

En Chine, les martins-pêcheurs évoquent la fidélité conjugale car ils volent en couple au moment des parades nuptiales. Ils sont souvent représentés sur les peintures sur soie et les vases en céramique.

En Europe, ses belles couleurs ont souvent inspiré les peintres. L'une des représentations célèbre a été peinte par Jérôme Bosch au début du XVIème siècle, dans son triptyque le Jardin des délices (au bord à gauche dans le panneau central, à mi-hauteur).

L’origine de son « prénom » français est plus débattue, et viendrait peut-être de son vol rapide comme celui du Martinet. De nombreux oiseaux s’appellent aussi Martin.

Cet oiseau a une partie du plumage d’un bleu magnifique dû à des reflets prismatiques de la lumière sur les structures minuscules de ses plumes.

Il se nourrit de petits poissons et de petits animaux aquatiques et est un bon indicateur naturel de la qualité d'un milieu.

C’est un as de la pêche, c’est pourquoi les anglais l’appellent kingfisher, pêcheur royal: il repére sa proie, généralement depuis un perchoir comme sur la photo. Il plonge, l'attrape, va l’assommer sur une branche puis l'avale tête la première dans le sens des écailles. Si elle n'est pas dans le bon sens, il la fait tourner ou la lance en l'air et la rattrape dans le sens qui lui convient.

Quand le poisson est destiné à ses petits, le martin-pêcheur le retourne pour le présenter tête en avant. L'adulte rentre dans le couloir de son nid sur les berges et sert celui des petits qui attend son tour dans un mouvement de roue bien régulé au fond de la cavité.

Le mâle offre aussi un poisson à la femelle comme cadeau nuptial.

Tout cela, et plus encore, est montré dans ce superbe documentaire animalier :

mardi 1 septembre 2020

2021 ne pourra être que meilleur


A cause de la crise sanitaire du coronavirus et pour ne pas faire prendre de risques aux personnes fragiles de notre famille, nous avons, à regrets, décidé de ne pas ouvrir le gîte pendant cette saison 2020.

Comme disent les anglais optimistes, « to make a constraint an opportunity », c’est-à-dire, pour faire d’une contrainte une opportunité, nous utiliserons ce temps pour continuer les travaux d’embellissement du gîte et de préparation de nouvelles activités découvertes, en espérant que cette grave crise ne sera plus l’an prochain, pour nous tous, qu’un mauvais souvenir.

En attendant, vous pouvez consulter ce blog de temps en temps pour découvrir les richesses de notre vallée. Très prochainement, nous repartirons ensemble à la découverte des merveilleux champignons de l’automne.



In order to avoid any risk to our older or fragile family members, we decided not to open the cottage during the 2020 season.

To make a constraint an opportunity we are currently working on improving the cottage. We hope a safe 2021 season and wait for welcoming you with great pleasure then.

In the meantime, you will find on the blog new discoveries in our valley. Muschroms' season coming soon.

dimanche 16 août 2020

Grandeur Nature

balade

Petite balade en liberté avant que le soleil ne se couche

Just before sunset, let’s have a walk