samedi 26 novembre 2016

Carabe surprise

carabe des bois ou carabus nemoralis
Grâce à Laïka et Hector qui adorent creuser des trous dans la forêt, j’ai pu voir ce joli carabe des bois (Carabus nemoralis). Il n’est pas facile à observer car il se met, le jour, à l'abri sous les pierres, les tas de feuilles ou le bois pourri au sol.
C’est un prédateur nocturne et carnassier qui chasse notamment les vers, limaces, escargots et d’autres insectes. Il chasse ses proies à la course, tant à l'état larvaire qu'à l'état adulte. Son utilisation en lutte biologique pour aider les jardiniers a été testée.
Comme son nom l’indique, les bois et forêts humides constituent ses habitats principaux. Il hiverne dans les souches et les talus.
Il est commun en Europe centrale et du Nord, ainsi qu'en Islande et sur l'île de Terre-Neuve. Il a également été introduit en Amérique du Nord. 
 []Il y a 25 000 espèces de carabes dans le monde dont 2 600 en Europe … Pour le différencier des autres carabes il faut voir sur chaque élytre (ailes dures) des stries confuses et trois rangées de petits points très superficiels. Ici, il s’agit d’un mâle, reconnaissable notamment par de plus larges tarses (derniers segments) des pates avant. Par contre les couleurs, vert de l’abdomen et rose sur le bord du thorax, ne sont pas un bon indicateur car certains individus de la même espèce sont plus noir ou bronze. 

Pour un tour d'horizon des Carabes dans notre région, carnet nature de l'ASNAT:
https://carnetsnatures.fr/volume%203/Laforgue-Carabidae2016.pdf

Découvrez d’autres insectes et notamment les papillons de la vallée du Sant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire