vendredi 2 octobre 2015

A la recherche du passé caché dans la forêt

Tout le long de la vallée du ruisseau du Sant les anciens avaient construit des moulins foulons.
Du latin fullo, il s’agissait d’un bâtiment (le plus souvent un moulin à eau, gynaeceum en latin) où l'on battait ou foulait les draps ou la laine tissée, dans de l'argile pour les assouplir et les dégraisser. Il pouvait aussi servir pour les cuirs et peaux. La région en était grande productrice.

Le principe de fonctionnement est un arbre entraîné par une roue hydraulique qui tourne devant une batterie de maillets, placés en position de bascule au-dessus des cuves.

Dans notre forêt, une ruine m’a longtemps intriguée. Ma famille m’avait parlé de ces moulins foulons et j’en ai trouvé la mention sur le cadastre de Napoléon (débuté en 1807) dont voici l’extrait
 

Source: Archives départementales du Tarn 

Redécouvrant cet endroit au milieu des ronces, j’ai donc décidé de dégager le chemin qui y mène pour ouvrir ce nouveau sentier de randonnée, le sentier du moulin foulon, pour la période touristique 2016. Et en plus des ruines du moulin, le ruisseau est à cet endroit particulièrement enchanteur.

 
 
 
Dernier moulin foulon en activité en France:
 
 
 
English translation being done.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire