dimanche 21 août 2016

L'été sous un parasol



Depuis plusieurs jours je la retrouve à chacune de mes promenades, bien protégée sous une feuille d’un jeune érable. C’est une jolie sauterelle verte femelle, Phaneroptera falcata. Son camouflage est idéal puisque la structure de ses élytres (aile dure aussi appelée tegmen) est proche de celle de la feuille. Seuls ses yeux rouges la trahissent quand on a le nez dessus.
Elle ne possède pas de muscles puissants et dont saute peu, mais peut voler bien sûr. A noter que les tympans des sauterelles sont situés sur les tibias antérieurs.
 
Les femelles déposent leurs œufs à l'intérieur des feuilles, par exemple des prunelliers, arbustes fréquents ici.
J’avais déjà rencontré la forme juvénile au printemps.



Cette sauterelle est assez fréquente en Europe Occidentale, mais absente dans le  sud-est de la France (où elle est remplacée par l'espèce proche, Phaneroptera nana). On la trouve aussi dans le Benelux, mais elle est absente en Allemagne du nord. Peut-être dû au changement climatique, on commence à la trouver au Royaume Uni.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire