dimanche 14 août 2016

Zèbre volant



Le Flambé, Iphiclides podalirius, doit son nom à la coloration des ailes par six bandes noires sur l’aile antérieure. L’aile postérieure a des lunules marginales bleues ainsi qu'un ocelle bleu cerné de noir et surmonté d'un arc orange. Comme le papillon Machaon, il doit son nom à Polalirius, fils d’Esculape, Dieu grec de la médecine; médecins eux aussi, ils soignèrent les guerriers grecs durant la guerre de Troie et participèrent au commando dans le cheval.
On l’appelle aussi Voilier du fait de la forme de ses ailes quand elles sont repliées.
Reconnaissable à ses grands vols planés, c’est un grand papillon (50 à 70 mm), le mâle est plus petit que la femelle.

Il vole de fin mars à septembre dans les lieux fleuris qui lui conviennent : jardins, vergers, bois clairs, collines, et moyenne montagne comme ici.

Il a une, deux, ou trois générations par an et est migrateur dans la partie nord de son aire.
Le Flambé est présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique. On le trouve aussi dans toute l'Asie tempérée et dans toute l'Europe sauf au nord. Il est résident et migrateur en Belgique, migrateur en Hollande, dans le nord de l'Allemagne et de la Pologne et dans les États baltes. Il est protégé dans plusieurs pays d'Europe et en France dans la région Île-de-France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire