mercredi 30 mars 2016

Premier parti, premier arrivé

Le marronnier (Aesculus hippocastanum) est le premier arbre de notre forêt à perdre les feuilles à l’automne (dès le mois d’août même en général), c’est aussi le premier à retrouver les siennes au printemps.

Lundi dernier:
Mercredi dernier:
Vendredi dernier:
 
Aesculus était le nom latin d’un chêne à glands comestibles. Hippocastanum évoque le cheval (hippos) et la châtaigne (kastanon) car le fruit, toxique, semblait pouvoir être donné aux chevaux en petite quantité. A noter que les marrons glacés de Noël n’ont rien à voir avec le fruit du marronnier, ce sont simplement de grosses châtaignes. L’espèce est originaire des régions montagneuses de la Macédoine grecque et de la Macédoine du Pirin (nord de la Grèce, sud de la Bulgarie).
La ville de Genève possède un marronnier officiel qui a pour tradition d'annoncer le printemps lors de l'éclosion de son premier bourgeon.
Un autre marronnier célèbre est l’Arbre d'Anne Frank (néerlandais : Anne Frankboom) qui était dans le centre-ville d'Amsterdam et qu’elle a mentionné dans le Journal d'Anne Frank.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire