jeudi 4 février 2016

La chèvre de Mémé Rose à Notre-Dame de Paris

Elle s’appelait Poupée. C’était une jolie petite chèvre aux longs poils blancs tachetés de noir. De son monastère voisin, Dom Robert venait souvent dans notre ferme pour dessiner nos chèvres, poules, coqs, papillons et plantes de la montagne. Il avait choisi Poupée pour une de ses tapisseries, Plein Champ (1970). Comme une chèvre est toujours en mouvement quand elle broute dehors, il avait demandé à Mémé Rose de bien vouloir la tenir, le temps qu’il en fasse le croquis.

Dans le cadre de la conférence climatique (COP 21) qui s’est tenue à Paris en décembre 2015, une exposition de six grandes tapisseries de Dom Robert a été présentée dans la grande nef de la cathédrale Notre-Dame de Paris, comme une « Ode à la création ». Poupée était du voyage.
 

E. Driessen©
Voici une photographie de 1969 où l’on voit Poupée en tête du troupeau. On peut constater que Dom Robert avait éclairci ses oreilles noires pour éviter peut-être son petit côté diablotin.

 

Et durant cette longue période dans la belle cathédrale, chaque nuit, quand la foule des fidèles et des touristes a déserté ce magnifique vaisseau gothique, l’âme de Mémé Rose est peut-être allée rêver avec Poupée auprès de celle d’Esméralda avec sa biquette Djali qui y habitent depuis plus d’un siècle, depuis le Moyen-Age peut-être.
« La jeune fille, essoufflée, s'arrêta enfin, et le peuple l'applaudit avec amour."Djali !", dit la bohémienne. Alors Gringoire vit arriver une jolie petite chèvre blanche, alerte, éveillée, lustrée, avec des cornes dorées, avec des pieds dorés, avec un collier doré, qu'il n'avait pas encore aperçue… »  Victor Hugo (1802-1885) - Notre-Dame de Paris

1 commentaire:

  1. Joli clin d'oeil sur Dom Robert et cette petite chèvre
    merci

    RépondreSupprimer